Tout Savoir Sur Les Origines Du Chapeau De Paille

Le chapeau de paille est un des rares vêtements à avoir traversé des millénaires. Remontez le temps jusqu'à retrouver les origines de ce couvre-chef.
Origine Chapeau De Paille

Les chapeaux de paille se retrouvent aujourd'hui partout sur le globe. Que l'on parle du chapeau chinois ou du chapeau Panama, tout un chacun sait à quoi nous faisons référence. Pourtant, nous ne savons pas dire quelle est l'histoire de tous ces couvre-chefs.

De l'Antiquité aux années 30, la mode a complètement changé. Cependant nous portons encore aujourd'hui des couvre-chefs en fibres végétales. Découvrez ci-dessous quelle est l'origine passionnante du chapeau de paille.

Le chapeau de paille dans l'Antiquité

L'origine du chapeau de paille remonte au moins à l'Antiquité. Au même titre que la cape, beaucoup le considèrent comme l'un des styles vestimentaires les plus anciens qui existent encore aujourd'hui. Ainsi, l'origine de ce couvre-chef se perd dans les brumes de l'Antiquité.

Chapeau Palmier

Chapeau en palmier - Photo par Tropenmuseum - Wikimedia Commons [CC BY-SA 3.0]

Dans les œuvres anciennes, on trouve des références à des chapeaux en matières végétales. Cependant, les descriptions sont rares et imprécises. Cela s'explique peut-être par le fait qu'à cette époque, les chapeaux artisanaux en paille tressée ou en jonc sont portés par les gens du peuple. En ce cas, il s'agit d'un accessoire trop vulgaire pour que les auteurs en parlent.

En occident, les chapeaux de paille sont utilisés depuis l'Antiquité par les Grecs et par les Romains. Les agriculteurs et les ouvriers les ont portés pendant des siècles pour se protéger du soleil, plutôt que pour le style. C'est probablement la raison pour laquelle ils n'ont pas été adaptés à d'autres groupes.

Ce n'est qu'à partir des années 1700 que cette forme de couvre-chef commence à être portée par les classes moyennes et supérieures.

Années 1700 : le chapeau de paille devient chic

Chapeau de Paille George Romney

Gros plan sur l'œuvre de George Romney - Mademoiselle Constable

Les années 1700 sont un véritable tournant. En effet, à cette époque, le chapeau de paille répond au désir toujours croissant de vêtements d'été à la mode. L'une des raisons est que ceux qui ont du temps libre passent de plus en plus de temps à l'extérieur.

Le premier style de couvre-chef en paille populaire est le chapeau de Bergère, apparu en France. On le retrouve dans de nombreux portraits français du 18ème siècle : une couronne basse, un bord très large et des garnitures simples. Le nom du chapeau tire peut-être son origine de Madame Bergeret, qui s'est fait tirer le portrait avec le chapeau à la main.

Le chapeau de Bergère est resté populaire plusieurs décennies, des années 1750 aux années 1770. Néanmoins, un élément a fait chuter la taille du chapeau féminin : le chignon français. En effet, en raison de sa grande dimension, il devient impossible de faire tenir un chapeau sur la tête d'une femme. Le chapeau porté a maintenant un but décoratif et apporte une élaboration de la mode.

Années 1800 : les coiffes s'imposent

Femme Avec Coiffe Charles Noel Flagg

Gros plan sur l'œuvre de Charles Noel Flagg - Le Bonnet Poke

La Révolution française vient signer la fin de l'ère des chapeaux décoratifs. Les femmes se tournent alors vers une mode confortable. Les vêtements conçus offrent une meilleure liberté de mouvement et annoncent une nouvelle façon de s'exprimer.

Le chapeau Bergère à large bords est abandonné. La tendance se tourne alors vers des coiffes souvent fabriquées en paille. Les femmes de la société évitent les styles élaborés et les grands couvre-chefs, qui rappellent la noblesse.

Ainsi, on ne peut pas considérer ces coiffes à proprement parler comme des chapeaux de paille. Cependant, elles étaient fabriquées en paille et étaient destinés à protéger le visage du soleil. De plus, elles ont ouvert la voie au retour en force des chapeaux de paille quelques décennies plus tard.

Années 1900 : le retour du chapeau de paille

Peinture Chapeau de Paille

Gros plan sur l'œuvre de Théo van Rysselberghe - Fille au Chapeau de Paille

L'époque victorienne signe le grand retour des chapeaux de paille chez les femmes. En effet, l'amour pour le plein air est croissant et il permet aux couvre-chefs en paille de revenir sur le devant de la scène. Le chapeau en paille convient pour un week-end à la plage, pour un pique-nique et d'autres activités sociales en plein air.

Pendant la Belle Époque, les couvre-chefs féminins de grandes taille sont appréciés. C'est ainsi que nait une mode pour les chapeaux de paille de la taille d'un canotier, que nous reconnaissons aujourd'hui. Cette tendance dure jusqu'au début de la Première Guerre mondiale.

Bien que nous voyions occasionnellement des exemples de femmes portant de grands chapeaux dans les années 1920, la guerre a entraîné une aversion pour les modes élaborées et les grands chapeaux de paille ont connu une pause.

Années 30 : les grands chapeaux de paille

Femme Chapeau En Paille Federico Andreotti

Gros plan sur l'œuvre de Federico Andreotti - Chapeau de Paille Avec Coquelicots

Le grand chapeau de paille d'été n'est absent que temporairement et revient très vite. Les années 30 apportent l'âge d'or d'Hollywood, la popularité de la piscine individuelle et les maillots de bains courts. Les gens se prélassent au soleil et les femmes s'exposent tout en protégeant leur visage.

La grande capeline en paille devient alors un symbole du glamour estival qui perdure encore aujourd'hui.

Vous aimerez aussi lire :
Visa American Express Apple Pay Mastercard